Les 3 manières pour préparer sa retraite à 50 ans

Comment préparer sa retraite pour 50 ans est de plus en plus difficile.  L’épargne retraite est sans doute une préoccupation pour tout le monde et il y a de gros avantages à utiliser le régime enregistré d’épargne retraite.  C’est sans doute de cette façon que l’on pourra préparer sa retraite pour 50 ans. 

 

Il y a dans ce monde des objectifs que tout le monde partage, ou du moins en grande partie.  Un de ceux-ci est sans doute de prendre une retraite dorée avec un capital retraite important.  En effet, pour réaliser une retraite de ce type, il va de soi que nous devons avoir accumulé une petite fortune dans notre bas de laine.  Heureusement, il y a une façon d’y accéder assez facilement: utiliser au maximum votre régime enregistré d’épargne retraite (REER).  Effectivement, le REER possède à lui seul des caractéristiques que tous investisseurs désirent obtenir:

  • déductibilité
  • force exponentielle
  • stabilité du rendement
Tranche de vie
Avant de vous expliquer ces concepts cités ci-haut, je dois vous faire une confidence.  J’ai un gros préjugé (favorable) pour le REER.  Je vise de prendre ma retraite vers 50 ans.  Ma conjointe m’appelle monsieur REER.  Je n’arrête pas de casser les oreilles de mes amis avec ce véhicule financier.  
 
Même que l’an dernier, lorsque ma charmante fille s’est mise à parler, certains de mes proches me disaient que son premier mot ne serait pas maman ou papa, mais bien le mot « REER ».  Alors, vous comprenez que j’utilise au maximum ce véhicule et que j’adore ses facteurs d’enrichissement.


 
Comment utiliser le REER et préparer sa retraite pour 50 ans:

 

La déductibilité
C’est une de ces grandes forces.  Les contributions annuelles versées dans un REER sont déduites de votre revenu total.  Ainsi, votre revenu imposable diminue et vous payez donc moins d’impôt.  Cette caractéristique vous permettra de toucher un bon remboursement d’impôt.   C’est le facteur d’enrichissement numéro 1.

 

La force exponentielle
Pour cette force, je fais référence à la croissance exponentielle possible des fonds de votre REER.  C’est malheureusement le facteur le moins compris du REER.  Imaginez la force que le REER vous permet de réaliser pour l’accumulation de votre fortune.  C’est le facteur d’enrichissement numéro 2.  Par exemple,  vous investissez 5000$/an dans ce véhicule avec un rendement moyen de 8% sur 30 ans.  Voici la somme accumulée après ce temps:

Années

Somme accumulée

5 ans

29 333$

10 ans

72 432$

15 ans

135 760$

20 ans

228 809$

25 ans

365 529$

30 ans

566 416$

On voit très bien la force exponentielle.  Les quinze premières années, on accumule 135 000$ environ.  Mais les quinze suivantes, on se rend à plus d’un demi-million !!!  Si vous faites équipe avec votre partenaire de vie, vous êtes millionnaires.  
 
C’est ça la force exponentielle, les intérêts composés et leur effet boule de neige sur l’accumulation du capital.  C’est pratiquement de la magie et cette force pourra permettre d’atteindre des bonnes sommes et préparer sa retraite pour 50 ans.

 

La stabilité du rendement
De par son objectif (constitution d’un capital retraite), le REER est un véhicule financier pour du long terme.  De ce fait, il contribue de par cette nature à stabiliser votre rendement.  En effet, le portefeuille fluctuera évidemment au gré des humeurs du marché.  
 
Par contre, sûr du long terme, la tendance de ceux-ci est toujours haussière.  Le résultat est donc une certaine constance dans le rendement obtenu et celui-ci tend à demeurer dans la même tendance, selon la composition de votre portefeuille bien entendu. C’est le facteur d’enrichissement numéro 3.

 

Maximisez votre épargne retraite
Pour ceux qui désirent améliorer leurs connaissances de ce véhicule financier, il existe un très bon livre sur le sujet: « Maximisez votre capital retraite ».  Ce livre est écrit par Mme Hélène Gagné, conseillère en placement chez PWL Capital.  
 
Ce livre en aborde beaucoup.  On parle tant des avantages de l’épargne retraite que des régimes de retraite publics (RRQ), de psychologie de l’investisseur et même de fiscalité.  Bref, on en a pour notre argent, d’autant plus que l’auteur s’engage à verser ses redevances à Centraide.  Une pierre deux coups pour nous quoi!!

 

 
Et vous, avez-vous trouvé d’autres avantages au REER?  
 
Êtes-vous convaincu qu’il est possible de préparer sa retraite pour 50 ans?

 
Faites-moi savoir ce que vous en pensez de ces 3 avantages du REER.