Comment calculer ses assurances-vie en 7 étapes

Comment calculer ses besoins en assurance vie?  Ouf, quelle question n’est-ce pas?
Ce processus est assez complexe et des spécialistes sont souvent appelés pour ce genre de questionnement. Par contre, comme toute chose de la vie, il est possible de le faire soi-même quand nous avons les connaissances. Regardons les variables à considérer pour calculer ses assurances vie

D’entrée de jeu, pour avoir une idée générale, on estime souvent que le capital nécessaire doit équivaloir à 5 à 7 fois notre revenu net. Comme toutes règles, il y a des bémols. Vous comprendrez qu’une personne avec 250 000$ de valeur en portefeuille, sans enfant et une maison libre d’hypothèque n’est pas dans la même situation qu’un individu avec trois enfants, des dettes d’études et une voiture à payer.

Disons que cette règle nous donne simplement un avant-goût de votre calcul pour l’assurance vie.

 

1-Établir votre coût de vie

Il faut connaître le coût de vie de la famille advenant notre décès. Le raisonnement derrière cette première étape est de permettre à sa famille d’avoir le même genre de vie après notre décès. Cela permet aux proches de conserver la maison, garder ses habitudes de vie comme avant et de ne pas penser aux obligations financières qui vont survenir à travers le temps.

Doit-on souligner le fait que les proches sont déjà bouleversés avec notre décès?

Limiter son train de vie et réduire son coût de vie jusqu’à vendre sa maison est loin d’aider la cause de la famille du défunt.

2- Revenu gagné après impôt

Une fois le coût de vie connu, il faut absolument établir les revenus disponibles pour maintenir justement ce fameux coût de vie. Évidemment, on doit calculer les revenus après impôts, étant donné que les dépenses servant aux coûts de vie se payent avec de l’argent net (après impôt :-))

3- Calcul ses besoins en assurances vie, nous avons un peu la réponse

À l’étape 1, on a déterminé le montant dont on avait besoin pour vivre advenant le décès du conjoint. À l’étape 2, on a calculé notre revenu disponible pour alimenter nos dépenses de tous les jours, sans altérer notre style de vie.
C’est le but de la détermination des besoins en assurance vie : avoir des sous pour maintenir de manière identique notre rythme de vie avant le décès de notre partenaire.

Ne vous privez pas, même si votre conjoint est décédé. En assumant une diminution de vos dépenses, vous serez sous assuré et surtout, encore plus malheureux.

Donc, une simple soustraction de l’étape 2 et de l’étape 1 vous donne votre besoin en assurance vie pour la poursuite de votre vie… sans altérer la vôtre et celle de vos enfants.

4- Nous avons besoin de capital

Pour ceux dont la soustraction apporte un chiffre positif, et bien bonne nouvelle, vous n’avez pas besoin d’assurance vie… ou presque pas :-).

Pour les autres, le manque à gagner doit venir d’une police d’assurance vie. C’est avec ce capital que vous allez produire le revenu manquant pour maintenir votre coût de vie. Vous l’utilisez comme une rente finalement.

5- Encore un peu plus…

Les 4 premières étapes permettent de se verser un salaire pour alimenter le coût de vie de notre famille à la suite de notre décès.

Mais, il y a toujours un mais, :-)il y a les dettes du défunt à régler.

Voici des exemples de dettes dont il faut tenir compte :

 

  • dettes personnelles (crédits, prêts, hypothèques, auto, etc..)
  • frais relatifs au décès (cimetière, funérailles et enterrement, n’oubliez surtout pas les petits sandwichs pas de croûtes!!!)
  • et notre ami de toujours, l’impôt (le défunt devra payer de l’impôt pour l’année en cours)

6- Établir les petits plus

Souvent, au décès, on souhaite léguer quelque chose. Plusieurs possibilités existent comme offrir une somme à une fondation que l’on apprécie beaucoup ou constituer un fonds d’études pour nos enfants.

Bref, une certaine somme d’argent que l’on ne dispose pas dans l’immédiat, mais que l’on souhaite distribuer à notre mort.

7- Le capital nécessaire

Pour déterminer vos besoins en assurance vie, vous n’avez qu’à faire la somme des étapes 4, 5 et 6. Avec cette somme, vous aurez votre montant idéal pour votre assurance vie.

 

Aviez-vous établi une procédure de ce genre pour calculer vos besoins en assurance vie?

Voulez-vous que je fournisse un exemple avec des chiffres pour vulgariser le tout?

Connaître la façon d’évaluer ses besoins en assurance vie vous permettra d’épargner de l’argent de deux façons. Vous ne serez pas surassuré et payez ainsi une prime élevée d’assurance. De l’autre côté, vous mettez à l’abri des tracas financiers les gens que vous aimez. Ces deux caractéristiques valent leur pesant d’or.

6 Replies to “Comment calculer ses assurances-vie en 7 étapes”

  1. Bonjour! Les étapes 1 et 2 donnent des montants annuels. Comment convertir cela en un montant d’assurance qui est versé en un seul coup? Combien d’années est-ce que ce montant devrait durer?
    Par exemple, si j’ai une assurance de 500 000$ et des besoins de 50 000$/an (plus les frais des étapes 5 et 6), il faudra un peu plus de 10 ans pour épuiser ce capital. Est-ce que 10 ans est raisonnable?
    Merci

    • Salut David,

      désolé pour le retard, j’étais à l’extérieur cette semaine. J’avais pris connaissance de ton message, mais je voulais avoir l’esprit libre pour te répondre. Donc, me voilà :-).

      Alors, les 2 premières étapes donnent effectivement des montants annuels, soit le montant que l’on doit posséder pour vivre et notre revenu annuel. Pour convertir ces montants en un seul coup, il faut penser comme une rente de retraite dans le fond. Après avoir identifié le « revenu » annuel nécessaire pour maintenir le coût de vie (les étapes 1 à 3), la réponse à ta question sera donné par la question suivante: quelle somme unique (le versement de l’assurance) te donnera ce fameux « revenu » annuel désiré, durant une période donné… à un taux de rendement donné. Le « combien » d’années dépendra de toi, des variables comme l’âge tu que as présentement et le temps que tu considères que ta famille aura besoin d’un tel « revenu » pour jouir correctement de la vie sont importantes. Tu comprendras que tes besoins seront donc plus important dans la trentaine avec des enfants vs début 60 ans, près de la retraite avec des enfants autonomes. Comme tu vois, tes besoins en assurances vont varier en fonction des caractéristiques de ta période de vie.

      Pour ton exemple,je dirais que tu auras effectivement un peu plus que 10 ans pcq tu auras de l’intérêt avec ce montant de 500 000$. Et le 10 ans, et bien, c’est toi qui sait. Est-ce qu’après l’épuisement de ce capital, soit un peu plus de 10 ans, ta famille sera complètement autonome et aura la capacité d’avoir le même rythme de vie, sans avoir d’apport financier venant de ta part. Si la réponse est oui, je crois qu’effectivement 10 ans est ok. En espérant t’avoir aidé David.

      • Oui, merci!
        Je n’étais pas familier avec l’assurance-vie et c’est maintenant beaucoup plus clair.
        Je vois maintenant l’importance de ré-évaluer nos besoins régulièrement.

        • tout à fait, les finances personnelles évoluent en fonction de plusieurs variables qui se modifient dans le temps…

  2. Rétroliens : Souscrire à une assurance vie

  3. Rétroliens : Souscrire à une assurance vie