Comment devenir investisseur autonome

Comment devenir investisseur autonome, une question que bien des gens se posent. Avec la montée des marchés boursiers des dernières années, l’envie de gérer soi-même ses avoirs est dans l’esprit de bien des gens. Je vous dresse un portrait des éléments à considérer pour devenir un investisseur autonome.

 

Il faut sans doute avoir un peu l’âme d’un entrepreneur pour commencer à devenir un investisseur autonome et à vouloir choisir ses titres soi-même. Plusieurs raisons me viennent à l’esprit pour devenir investisseur autonome :

  • Frais de gestion moindre
  • Sentiment de liberté
  • Contrôle de son avoir
  • Permets de suivre l’actualité économique

 

Aussi, contrairement à ce que disent les professionnels du placement, pas besoin d’être un expert pour avoir des résultats acceptables. La plus grande qualité selon moi est d’être honnête envers soi-même et comprendre et connaître ses limites.

 

comment devenir investisseur autonome

Voulez-vous mettre à la porte votre conseiller?

Comment devenir un investisseur autonome

Premièrement, il faut avoir un certain niveau de connaissance. Comprendre les marchés financiers est évidemment la base à maîtriser avant de se lancer. Par expérience, commencez doucement.

Vous allez justement être forcé de suivre vos placements sans nécessairement vous empêcher de dormir la nuit. Une petite portion à gérer au début est un bon commencement pour devenir un investisseur autonome.

 

Pour acquérir ces connaissances, la lecture de livre est essentielle. Allez consulter ma bibliothèque. C’est ni plus ni moins la réplique de ma bibliothèque « boursière » de mon bureau à la maison.

 

Accumuler les connaissances aidera à réduire vos risques d’investissement. Investissez seulement les sommes dont vous n’avez pas besoin immédiatement. Un minimum de 5 ans est une loi pour moi. De plus, ne sous-estimez pas le temps nécessaire à la lecture et au suivi de vos titres.

 

Par où commencer ?

Commencez simplement. Les fonds négociés en bourse sont la meilleure école pour apprendre la bourse et ses diverses facettes. Les FNB sont un bon choix aussi pour vous comprendre également. Comment allez-vous réagir face à une baisse de 10-20% de votre portefeuille ?

 

Selon moi, il est plus facile de garder le contrôle sur des FNB que sur des actions individuelles. Si votre portefeuille d’actions individuelles perd 15%, la remise en doute de vos choix est facile à faire, et vous risquez de perdre beaucoup. À l’inverse, si votre FNB perd 15%, tout le marché perd 15%. Il est plus facile de penser que tout le marché ne peut avoir tort à 100%.

 

Les FNB reproduisent les indices et c’est un merveilleux produit pour se lancer dans comme investisseur autonome. Avec ses frais de gestions faibles, et sa probabilité de faire mieux qu’une bonne partie des gestionnaires sont de fortes qualités à ne pas négliger.

 

Ensuite, quand vous allez maîtriser vos émotions, peur et avidité, il sera temps d’ajouter une corde à votre arc. Quelques titres individuels pourront venir garnir votre portefeuille.

 

Commencez par les blues chips, ces grandes entreprises que tout le monde connaît. Il sera plus facile de vous faire une idée de la compagnie en question.

 

Souhaitez-vous gérer éventuellement votre portefeuille ?

Quelles sont vos plus grandes peurs ?

 

Devenir un investisseur autonome sera sans doute une des meilleures choses de votre vie. Vous allez contrôler vos investissements et apprendre un tas de trucs sur les entreprises et l’économie en général. Pour vous exercer, rien ne vous empêche de créer des portefeuilles fictifs pour commencer.

Incoming search terms:

  • investissement autonome

7 commentaires à propos de “Comment devenir investisseur autonome

  1. Salut Mathieu,
    Grace à toi et à tes conseils, je me suis lancé il y a un peu plus d’1 mois par l’intermédiare de DISNAT… et je ne le regrette vraiment pas! J’ai déjà quelques achats à mon actif : FNB (VCE) et fonds communs (MAW150 et HKB505). Ma prochaine étape sera un FNB qui calque le S&P500 et un autre fond commun sur le marché des actions canadiennes (encore un mawer ?). Je ne pense pas aller vers les actions individuelles un jour. Mais j’aime ce sentiment de « contrôle » de mes placements.
    Merci pour ton temps, tes conseils et ton site.

    • Philippe,
      je veux d’autres commentaires de ce genre :-). Écoutes tu ne fait pas ma journée, tu fais mon mois!!! C’est exactement le but que je me suis fixé avec ce blog: donner le plus d’infos sur les finances personnelles pour que les gens comprennent leurs finances. Ca peut prendre diverses formes. Certains voudront juste comprendre de quoi parle leur conseiller financier et d’autres voudront prendre personnellement en main leurs finances.

      Tu sais, je reçois des fois des mails un peu plate, du genre que je fais ça pour l’argent, que je veux vendre des produits, que je ne suis pas honnête, etc… Un mail comme toi, ça élimine dans ma tête bien des mauvais commentaires.

      Bien content que tu prends ce virage. Tu verras que tu apprendras plein de chose, c’est vraiment cool. Ne te sent pas moins bon parce que tu ne souhaites pas acheter des titres individuels. L’important, c’est que tu sois à l’aise avec ta démarche. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises façons. L’important est de comprendre ce que l’on fait et de dormir la nuit. Tant que les résultats sont présents, c’est ce qui compte.

      J’espère que tu parleras du blog à tes amis et à ta famille. plus il y aura de lecteurs, plus grande sera la communauté « Comprendre vos finances ».

      à bientôt Philippe

      Mathieu

  2. Salut Mathieu!!
    Je vais appuyer le message de Philippe, je me suis lancé aussi avec RBC Placements en direct le mois dernier et j’adore ça! Je viens d’apprendre que dans une dizaine de jours je vais avoir des actions de FNB de plus avec les dividendes qui se réinvestissent automatiquement et ça me fait tripper :-D

    Les actions individuelles s’en viennent aussi, j’attends impatiemment mes chèques de paye pour investir plus! RME donne plein de dividendes, je m’en viens wiiiiiiiiiiii

    Devenir un investisseur autonome c’était un rêve de jeunesse que j’avais mis de côté pendant trop longtemps, merci énormément pour tes conseils, ça m’a fait avancer 10x plus vite. Maintenant tout le monde va être pris pour m’entendre parler d’indépendance financière, j’espère que ça va t’envoyer un peu de trafic héhé.

    Ne lâche pas le blogue, c’est du beau travail et c’est un pas de plus pour éduquer les gens et pour rendre le monde meilleur, c’est toujours apprécié! :-)

    Guillaume
    Guillaume Lacerte Articles récents…3 tests à faire avec son alimentationMy Profile

    • Wow, un gros merci Guillaume. Tant mieux si les articles du blog t’aide et te guide dans tes finances, surtout pour le volet placement à ce que je vois. oui, oui, parle de mon site à tout le monde!! Plus il y aura de trafic et plus je serai content :-)

  3. Je songe à faire un placement d’argent. Ce ne sera sûrement pas pour maintenant, mais quelques experts me l’ont recommandé. Merci pour ces conseils.

  4. Salut Mathieu !

    Devenir investisseur autonome, c’est vraiment libérateur. J’investis dans les fonds indiciels via les fonds série e de TD Waterhouse et je suis complètement abasourdi (dans le TRÈS bon sens) par les résultats.

    Jusqu’à présent (depuis 4 ans), je moyenne 45% de retour sur investissement ! Ça n’a pas de bon sens comme c’est agréable =) En plus, je n’ai pratiquement rien à faire et mes frais de gestion sont tous petits !

    Comme c’est complémentaire à ton article, je me permets de partager avec vous tous les 2 articles que j’avais rédigés sur ma stratégie d’investissement boursière basée sur les fonds indiciels.

    Partie 1 : http://www.mesfinancesperso.com/blog/fonds-indiciels-questions-reponses-gilbert/

    Partie 2 : http://www.mesfinancesperso.com/blog/fonds-indiciels-questions-reponses-partie-2-matthieu/

    Si vous avez des questions, n’hésitez pas :)
    CC de Mes Finances Perso Articles récents…5 ans de Mes Finances Perso (Partie 1)My Profile

    • Salut CC,

      effectivement, la bourse avec les fonds indiciels est vraiment de l’investissement passif comme je les aime. Pas grand chose à faire et rendement répondant aux attentes des investisseurs. Évidemment, ton rendement de 45% est tout à fait exceptionnel. Tu as profité de l’occasion d’une génération en 2008 avec les chutes de la bourse. Les rendements que tu devrais obtenir sur du long terme avec ce genre de produit sont plutôt de l’ordre de 8-9%/an. Alors, il y a de fortes chances que les prochaines années soient moins bonnes. Mais tout de même, un rendement de 8-9%/an est amplement suffisant pour avoir un gros portefeuille avec le temps… surtout investi dans un REER ou CELI.