Revenu Canada et le compte CELI

Revenu Canada et le CELI sont maintenant unis.  Effectivement, le compte CELI est le compte d’épargne libre d’impôt.  Ce régime a vu le jour en janvier 2009 au Canada.  Il doit absolument faire partie de notre arsenal financier.  Ce régime est sans aucun doute une grande révolution pour les épargnants canadiens.  Regardons l’anatomie du compte CELI.

 

Comme individu, je comprends que l’on doit payer de l’impôt pour s’offrir les services publics que l’on possède au Québec.  D’un autre côté, voir comment est dépensé notre argent par nos politiciens me donne la nausée.

Par exemple, la semaine dernière, j’apprenais que notre ministre de l’agriculture avait dépensé plusieurs centaines de milliers de dollars pour construire des douches dans son édifice ainsi que quelques bricoles de déco dont des rideaux luxueux.

De ce fait, l’investisseur en moi prend la place du payeur de taxe et je me dis que le moins j’en donne à cet État, le mieux ça sera.  Mon allocation du capital est sans aucun doute meilleure que la leur.  Il est toujours plus facile de dépenser l’argent des autres que la sienne n’est-ce pas?

Bref, comment dans ce cas payer moins d’impôts… légalement bien sûr .  Plusieurs façons existent pour diminuer sa facture fiscale (voir à ce sujet mon document que j’offre sur ce blog : Comment finir l’année avec plu$).

Parmi ces façons, voici les plus faciles à appliquer :

  • compte REER (régime enregistré d’épargne retraite)
  • compte REEE (régime enregistré d’épargne études)
  • Police d’assurance vie
  • compte CELI (compte d’épargne libre d’impôt)

C’est sur ce dernier point que je veux insister aujourd’hui.

Depuis janvier 2009, Revenu Canada nous permet de ne pas payer d’impôt sur nos placements qui seront à l’intérieur du compte CELI.

Il est rare que l’État nous offre des cadeaux, alors profitons-en 🙂

Vous vous dites sans doute que nous sommes privilégiés de profiter d’un tel système.  Et bien comme à l’habitude (et que je suis défaitiste) nous sommes en retard sur les autres pays.

La France à ce type de régime depuis plus de 100 ans, la Grande-Bretagne a débuté en 1999 et nos voisins du sud depuis près de15 ans.

 

Qu’est-ce que Revenu Canada cherche avec le compte CELI ?

Le CELI est un régime dans lequel on peut mettre une somme d’argent qui sera À JAMAIS!!!l libre d’impôt

Oui, oui. Les intérêts des intérêts seront à l’abri du fisc, tout ça avec l’accord de Revenu Canada.  Une véritable petite merveille.  Ce qui est d’autant plus génial, c’est que tout le monde peut ouvrir un CELI.

En fait, je dis tout le monde, mais évidemment, il y a une limite. En ce sens où toute personne de 18 ans et plus peut y cotiser.

 

Justement, combien peut-on cotiser au CELI?  La somme est fixée à 5000$/an.  Le ministre des finances a promis d’indexer le tout.  Alors, avec le temps, une somme supérieure à 5000$ sera permise.

CELI = Simplicité

Ce compte d’épargne libre d’impôt peut être ouvert à peu près dans toutes les banques du Canada.  Même ING Direct propose un CELI à ses clients.  Attention toutefois aux frais que l’on vous demande.  En général cela reste raisonnable, mais attention aux banques gourmandes.  Les économies réalisées à travers ce régime pourront être fortement réduites en payant des frais de gestions trop « osés ».

Tout comme le REER, les cotisations non utilisées sont reportées dans le temps.  Ainsi, vous ne perdrez jamais la chance de faire fructifier votre argent à l’abri de l’impôt.

 

Respecter tout de même les règles

Des gens se sont fait pincer en abusant un peu trop du compte CELI. La limite est fixée à 5000$/an.  La dépasser vous obligera à payer une amande salée, soit 1%/mois + 100% du revenu de cette cotisation excédentaire qui devient imposable.

Même chose pour les retraits.  Faites attention chers lecteurs.

Certaines personnes retirent de l’argent du CELI et pour quelques raisons que ce soient, redéposent des montants quelque mois plus tard.  Le gouvernement ne fera pas la différence et vous serez assujetti à l’amende.

Un exemple vaut toujours mille mots :

Vous avez cotisé 5000$ cette année.  Vous retirez 3000$ pour l’achat d’un billet d’avion vous amenant au Bhoutan (vous avez une place dans vos valises pour moi? ).  Finalement, puisque je veux y aller avec vous, vous décidez d’aller plutôt à… Brossard 🙂 ( vous me détestez à ce point??).

Bref, vous redéposez, disons 2000$ des 3000$ retirés quelques semaines plus tôt.  Le gouvernement comprendra que vous avez fait un premier dépôt de 5000$ et un autre de 2000$, soit un dépôt de 7000$ dans l’année.

Et vlan!!! Avantage du CELI réduit à néant.  Donc, faites attention.

Une règle simple pour éviter cela : retirer une seule et unique fois dans l’année et faite que vos dépôts ne dépassent pas 5000$.

 

C’est ici que ça devient payant

Non seulement vos épargnes vont fructifier à l’abri de l’impôt, mais vos retraits ne seront jamais comptabilisés dans votre revenu imposable.

Alors, vous aurez droit au même montant que votre voisin en ce qui concerne votre prestation de la Sécurité de la vieillesse ou vos prestations d’assurance emploi, sans oublier les divers crédits d’impôt comme la prestation fiscale canadienne pour enfants.

C’est le beurre et l’argent du beurre, génial non?

 

Finalement, Revenu Canada nous permet de détenir à peu près n’importe de quoi dans le compte CELI.  Des fonds communs d’action, des obligations, des CPG, des actions, etc… C’est vraiment un véhicule parfait pour tout le monde.

L’épargne est enfin libre d’impôt, quel soulagement pour mon portefeuille:-).

 

Êtes-vous parmi les chanceux qui possèdent un compte CELI?

Quel est votre objectif avec votre compte d’épargne libre d’impôt?

Le CELI est véritablement une révolution dans la planification de nos finances personnelles.  Cet article est un premier de plusieurs traitant de ce sujet, c’est certain.  La première étape est franchie, nous savons comment fonctionne le CELI.  Pour le reste des possibilités, à suivre…

5 Replies to “Revenu Canada et le compte CELI”

  1. Rétroliens : Utiliser à bon escient le compte CELI

  2. Bonjour,

    Est-ce déjà possible d’utiliser les cotisations non utilisées dans le Céli? Je croyais qu’il fallait le faire durant l’année ou l’on perdait notre droit de cotiser pour l’année en question.

    Merci et bonne journée!

    Sco!

    • Salut Sco,

      Si tu as droit à des cotisations non utilisées, tu peux les déposer dans ton compte CELI n’importe quand. Tant que tu ne dépasse pas ton maximum auquel tu as droit, tu es ok 🙂

  3. C’est tellement important de bien comprendre les pénalités pour cotisations excédentaires! La première année, je me rappelle que beaucoup de gens avaient reçu des avis de pénalité du fisc. Un CÉLI a beau être un compte d’épargne, ce n’est pas un compte chèque!

    • Tu as bien raison. Mais je crois qu’une majorité de personnes ont réussi à démontrer qu’ils n’étaient pas au courant des règles. Bien que nul n’est sensé ignoré la loi, je crois que plusieurs d’entre eux n’avaient pas eu de pénalité. Mais c’était juste pour cette année-là.

      Te souviens-tu de ça? Mon souvenir est-il exact?