Encore des risques…

Investir son argent comporte des risques, tout comme prendre son auto ou traverser la rue. Une façon de diminuer le risque est simplement le fait de le comprendre. Voyons divers risques possibles et leurs conséquences.

 

Il y a peu de temps, nous avons traité de différents risques pouvant faire fluctuer nos investissements. En maîtrisant ses risques, nous sommes en mesure de mieux les contrôler et de dormir sur nos deux oreilles… en tout cas, au moins sur une:-)

 

Regardons ensemble d’autres risques possibles en matière de placement.

 

Le risque des devises

Avec la mondialisation des marchés, il est de plus en plus possible d’investir notre argent dans d’autres pays. Il y a évidemment, les États-Unis, mais l’Europe est aussi une option. Par conséquent, investir dans un autre pays implique nécessairement d’investir dans une autre devise.

 

Comme vous le savez sans doute, les devises fluctuent entre elles. Certains y gagnent même leur vie en faisant du trading sur les devises. Le marché des devises, pour votre information, s’appelle le Forex.

risque et investissement

Ainsi, dès que la devise fluctue, la valeur de votre placement bougera en conséquence. Il y a peu de choses à faire ici en tant qu’investisseur. En fait, une façon est d’avoir un compte en devise étrangère et d’investir directement dans cette devise. Ainsi, vous éviterez les fluctuations sur les frais de transactions.

 

Pour le placement comme tel, sur du long terme, l’impact des devises est vraiment marginal. Rien ne sert selon moi à se préoccuper de ce risque, surtout dans un contexte où le dollar canadien est surévalué.

 

Risque de diminution de la cote de crédit

Les pays et les entreprises sont évalués par des agences de cotation de crédit. Leurs rôles sont d’indiquer aux investisseurs la qualité de la santé financière des entreprises.

L’impact pour nous est que dès qu’une entreprise ou un gouvernement subit une décotation par ce genre d’agence, une incertitude de la viabilité de l’entité risque de se produire.

Évidemment, une incertitude de viabilité favorise la baisse des actions (dans le cas d’une entreprise) ou des obligations (dans le cas des gouvernements)…. bien que les entreprises peuvent émettent des obligations également.

 

Mon opinion ici est que beaucoup de gens se préoccupent de ces agences de notation. À mon avis, il ne faut pas nécessairement se fier à 100% à ces agences. Ils n’ont d’ailleurs pas vu la faillite de certaines banques en 2008 lors du dernier krach boursier. Et aussi, je pense qu’il y a beaucoup de politiques et de trafic d’influence dans ce domaine, alors leur opinion peut être dirigée.

 

Risque lié aux versements des dividendes

Les titres à dividendes sont de plus en plus populaires. Les dividendes sont une belle source de revenus passifs et permettent de toucher un rendement en attendant que notre placement arrive à maturité.

 

Par contre, avant de choisir ses dividendes, il faut s’assurer que l’entreprise en question est en mesure de le verser. Un rendement en dividende de 10% est très intéressant, mais est-ce viable à long terme pour l’entreprise.

 

Avec l’engouement des dividendes, beaucoup de titres on subit des hausses. La bonne vieille loi de l’offre et de la demande. Par contre, le jour où l’attrait de ce titre disparaît (baisse ou disparition complète du dividende), le titre subira une baisse puisque beaucoup d’investisseurs voudront en vendre (encore la bonne vieille loi de l’offre et de la demande).

 

Bref, un moyen pou éviter c’est risque est premièrement de ne pas choisir ses titres uniquement pour un dividende.

 

Aussi, simplement s’assurer que l’entreprise est en mesure de le verser durant de longues années.

 

Comment le vérifier?

Il faut bien sûr que les bénéfices par action soit supérieurs au versement du dividende il ne faut pas que l’entreprise verse tous ses profits en dividende. On doit conserver des profits pour investir dans la croissance, la recherche et le développement de l’entreprise.

 

Connaissez-vous d’autres risques potentiels pour vos investissements?

Est-ce que le risque vous préoccupe au point d’éviter la bourse?

 

Nous avons décrit ensemble plusieurs facteurs du risque d’un investissement. En maîtrisant ces facteurs, vous verrez l’investissement en bourse ou ailleurs, d’un autre œil.

One Reply to “Encore des risques…”

  1. Rétroliens : Le troisième trimestre est arrivé