Vivre des finances personnelles

Certains aiment les finances personnelles, et d’autres en vivent.  Pour comprendre l’univers de ce domaine, pourquoi ne pas répertorier les types de profession liée aux finances personnelles.

 

Un article sur les métiers en rapport avec les finances personnelles m’est venu comme idée puisque certains d’entre vous m’ont poser des questions sur les divers intervenants que l’on peut croiser dans ce domaine.  Ainsi, je tenterai de dresser les divers types de rencontre qu’il est possible de faire avec un intervenant de ce secteur.

 

Comme vous le savez, il existe quelques domaines en ce qui à trait à la gestion des finances personnelles. Il y a les finances et les budgets, les assurances, les placements et la retraite, les successions et la fiscalité. Évidemment, chacune de ses spécialités à son expert.

 

Les finances et le budget

Le comptable a une place de choix ici.  Il assure évidemment l’optimisation de votre budget et saura vous suggérer des pistes de solution pour équilibrer vos rentrées et sorties d’argent… bien que l’on vise davantage d’entrées que de sortie.  Il existe aussi certains centres avec des intervenants pouvant accompagner les gens dans la gestion et la maîtrise de leurs budgets.

 

Les placements et la retraite

Si un domaine où l’on veut bien performer et en avoir pour notre argent, c’est bien celui-ci.  Vous aurez deviné qu’il existe beaucoup de métier dans cette activité.
 
Il y a les courtier en valeurs mobilières qui vous procureront les actions et obligations de votre portefeuille.  On peut penser aussi au courtier en plans de bourse d’études qui vous proposeront des REEE collectifs pour créer un fond d’études pour vos enfants.
 
Finalement, mais non le moindre, le fameux représentant en épargne collectives.  Celui-ci est habilité à vous conseiller sur le type de fonds communs de placement qui répond à vos objectifs et tolérance aux risques.

 

Les assurances

Le domaine des assurances est réellement important. Souvent, on oublie un peu ce secteur des finances perso. Pourtant, la protection de notre vie, de notre patrimoine et de nos actifs est vraiment la base selon moi.  Pourquoi travailler si fort à construire des actifs, si en un évènement malheureux, la valeur de nos efforts est réduite à néant.
 
Dans le domaine des assurances, je vous suggère de faire affaire avec des courtiers en assurance.  Tout comme les courtiers hypothécaires, les courtiers en assurances travaillent pour nous.  Ils magasinent pour trouver le meilleur produit correspondant à nos besoins.  Je parle tant au niveau des assurances de personne et de dommage.

 

En passant, si vous voulez démarrer une carrière en lien avec ce domaine, il y a de bonnes demandes au sein des diverses institutions financières.  Si cela vous intéresse, il y a possibilité d’un emploi dans les assurances sur Jobintree Une chose est certaine, nous aurons toujours besoin d’assurance, tant en moment de crise que durant les périodes fastes de l’économie.

 

Les successions

Le notaire est le joueur majeur pour les successions.  Quand vous êtes en vie et en santé (et riche :-)), il est très important d’avoir son testament et son mandat en cas d’inaptitude.  C’est quand tout va bien qu’il faut préparer ce genre de chose.  Le notaire vous aidera à peaufiner ces documents pour que tout soit clair lorsqu’un évènement malheureux (décès ou invalidité) se produira.

 

La fiscalité

S’il y a un domaine où souvent on perd au change, c’est la fiscalité.  Ma règle à moi est d’en donner le moins possible à l’impôt, tout en étant légal bien entendu.  De la manière dont les fonds publics sont gérés, j’aime mieux en donner moins.  Je pense que mon argent sera mieux dépensé dans mes mains que dans les leurs.
 
J’ai toujours trouvé chère la facture de ces professionnels (comptable et fiscaliste).
 
Au début de ma vie de contribuable, j’ai fait affaire avec un comptable bas marché.  J’étais content puisque j’économisais vraiment gros.  Jusqu’au jour où l’impôt m’a envoyé une lettre me disant que mes impôts avec des irrégularités… et que je devais rectifier le tir.  Pas besoin de vous dire que j’ai largement dépassé la somme économisée.
 
Depuis ce temps, je fais affaire avec des comptables et des fiscalistes.  La facture est élevée, mais le travail est splendide et je dors bien.

 

Évidemment, un important joueur dans tous ces domaines est le planificateur financier. Celui-ci jouera souvent le rôle du médecin généraliste.  Il examinera votre situation financière, fera un diagnostic et proposera des traitements selon les suggestions des spécialistes nommées ci-haut.
 
Tout comme le médecin, le planificateur financier vous recommandera à des spécialistes si votre santé financière le nécessite.

 

Utilisez-vous tous ces spécialistes dans vos finances personnelles?

 

Y en a-t-il que j’ai oublié?

 

N’oubliez pas une chose: faites affaire avec des gens où les choses coulent bien.  Si vous n’êtes pas à l’aise avec la personne en question…. changer de conseiller.  C’est la meilleure chose que je puisse vous dire.

8 Replies to “Vivre des finances personnelles”

  1. Faire appel à un spécialiste des finances pour son propre compte peut être intéressant.
    Cela dépend du temps que l’on a en général et du status qu’on a.

    En tant que particulier x ou y, je ne pense pas que cela soit fort utile mais trouver des conseils par ci par là est plus intéressant.

    • Tu sais Philippe, pas besoin d’être millionnaire pour profiter de l’expertise des conseillers financiers. Par exemple, un simple crédit d’impôt demandé par un comptable (crédit que nous aurions pas demandé faute de connaissances) ou un produit d’assurance moins coûteux offert par un courtier peut avoir rapporté assez pour nous payer leurs services.

  2. Je n’ai jamais fait appel à des spécialistes jusqu’à maintenant. À part les comptables, il semble n’y en avoir aucun dans ma région, sauf dans les quelques banques et caisses populaires. Et ceux-ci n’offrent que leurs propres produits financiers…

    • Habituellement, les différents courtiers peuvent se déplacer à ton domicile. Ainsi, même s’ils ne sont pas de la région, il y a des possibilités. Je pense entre autre aux courtier en assurance. Tu peux aussi utiliser les courtiers en ligne aussi. Des domaines comme les assurances et les placements offrent cette possibilité.

  3. Bonjour Mathieu,
    Quel serait pour toi le titre français équivalent à « planificateur financier » ?

    • Je ne sais pas trop à vrai dire. Chez nous, un planificateur financier a un rôle de conseiller face à son client en ce qui à trait les placements, la retraite, les budgets, les successions et la fiscalité. Pour généraliser un peu, c’est un « genre » de conseiller financier dont ses mandats sont surveillés par un organisme de réglementation de l’État.

  4. Je pense que c’est donc l équivalent du « conseiller en gestion de patrimoine » que tu donnes ici. Avec l’avènement du coaching, de nouvelles professions se créent, telles que le « coaching financier ». Je te propose donc d’ajouter à ta liste le coach financier dont la mission est d’aider les clients à puiser en eux les ressources pour atteindre l’indépendance financière. Un exemple de coach financier : Cédric Dufour, de plenit-finances.fr.

    • merci David,

      oui, tu sembles avoir raison. C’est effectivement un genre de coach en fait. Merci pour ton exemple de coach, cela aidera peut-être des lecteurs.