Définition de fond commun de placement

Un fond commun de placement, c’est quoi?  La plupart d’entre nous possèdent des fonds communs de placement.  Par contre, les connaissons-nous vraiment?   Quelle est la définition de fond commun de placement?  Les fonds communs de placement ont des caractéristiques propres ainsi que des avantages et des inconvénients.  Regardons cela de plus près.

 

Définition de fond commun de placement

La question peut paraître anodine, mais plusieurs personnes me posent ce genre de question.  Pour bien comprendre vos finances, ce sont des questions sensées et vous devez connaître la réponse.

Alors voilà, la définition de fond commun de placement se résume à la mise en commun de l’argent par des investisseurs, et ce, au sein d’un même portefeuille.  Celui-ci est géré par un gestionnaire de portefeuille professionnel.  En échange de votre argent dans ce fonds, vous allez obtenir des parts de celui-ci.

 

Un outil des plus populaires

J’ai entre les mains des statistiques assez convaincantes de l’importante des fonds communs de placement pour les investisseurs comme monsieur et madame tout le monde.  Ces statistiques datent de 2-3 ans, mais les voici juste pour vous donner une idée.

La somme totale des actifs sous gestion au Canada était de plus de 700 milliards à l’époque….  C’est beaucoup d’argent.  Il existait environ 6000 fonds au pays.  Imaginez-vous l’importance de ce produit financier quand on sait que le marché boursier canadien possède pas plus de 2000 entreprises publiques.
De plus, il y avait plus de 50 compagnies de fonds mutuels à travers le pays.  Pour terminer mes statistiques, plus de 33% des Canadiens possédaient des parts dans des fonds mutuels.  Êtes-vous convaincu de la popularité de cet outil de placement?

 

Les intervenants dans les fonds

J’ai toujours pensé que le risque d’un placement n’est pas relié à ses actifs (actions ou obligations) ou à la volatilité de sa valeur, mais bien au manque de compréhension du dit produit.

Effectivement, pour moi un placement est risqué quand il y a un manque de compréhension de celui-ci. Ainsi, pour maximiser votre compréhension des fonds (et du coup, réduire votre risque) l’on doit connaître les intervenants des fonds communs et comment ils fonctionnement.

Il y a environ 8 intervenants dans la structure de ces produits financiers.  C’est intervenant sont la base de la définition de fond commun de placement:

    1. L’organisme de placement collectif.  En fait, c’est l’entité légale qui est constituée en fiducie ou en société et qui est le fonds comme tel.

 

    1. Le fiduciaire.  Celui-ci détient en fiducie les placements au nom des porteurs de parts et délègue au gérant les fonctions administratives et de gestion du fonds.  Il est en fait responsable de toutes les activités du fonds.

 

    1. Le gérant.  Il assume les fonctions de promotion du fonds et met en branle le réseau de distribution du fonds.  Il fait la gestion quotidienne en versant les commissions et honoraires relatifs aux opérations du fonds.

 

    1. Le gardien de valeurs.  Le gardien est responsable de la garde des actifs et des liquidités (l’encaisse) du fonds.  Il est important de savoir que cette personne doit être indépendante du gérant et du gestionnaire de portefeuille.  C’est aussi le gardien qui, habituellement, calcule la valeur des parts.

 

    1. Le gestionnaire de portefeuille.  Je crois que vous avez deviné ces fonctions.  C’est bel et bien lui qui prend les décisions et choisit d’acheter ou de vendre les valeurs du portefeuille.

 

    1. Le distributeur.  C’est simplement le vendeur du fonds auprès des investisseurs (comme des banques, des courtiers, des cabinets privés, etc…).

 

    1. Le vérificateur.  Ce sont ici des experts du domaine financier, comme des comptables par exemple, qui émettent les états financiers du fonds et produisent le rapport de vérification qui dénote si une problématique est survenue dans la gestion du fonds.

 

  1. Le registraire.  Il conserve simplement le registre des investisseurs et avec celui-ci, produit les relevés de compte de placement des porteurs de part

 

Documents d’une extrême importance
Il y a trois documents incontournables pour l’investisseur de fonds communs de placement.

 

Le premier est le prospectus simplifié.  Ce document doit OBLIGATOIREMENT vous être remis par le courtier lors de la vente du fonds; c’est la loi.

Ce document contient des informations importantes comme les risques du fonds, le détail de sa fiscalité, les frais relatifs à celui-ci, les modes d’achat et de rachat,etc…  Les objectifs, les stratégies et l’historique des rendements font partie de ce rapport.

 

Le deuxième document est la notice annuelle.  Malheureusement, ce document est fourni seulement à la demande.  Il indique les restrictions et les mécanismes de gouvernance du fonds.  Aussi, c’est ici que l’on va décrire les titres qui composent le fonds.

 

Finalement, le rapport annuel, et tout comme la notice, il est donné à l’investisseur seulement sur demande.  Il indiquera l’état de l’actif, l’état des résultats, les flux de trésorerie, l’évolution de l’actif et les frais de gestion.

Voilà pour ce qui est de mon explication concernant la mécanique des fonds communs de placement.  Je ferai une suite à cet article pour parler de leurs avantages et de leurs inconvénients.  J’espère que votre compréhension du fonctionnement d’un fonds pourra vous aider à mieux gérer votre risque, puisque plus on comprend un produit financier, plus le risque diminue.

 

Alors, est-ce que votre conseiller financier vous donne le prospectus simplifié lors de l’achat de vos fonds?

Consultez-vous les documents aux investisseurs comme le rapport annuel ou la notice annuelle?

 

Tous les intervenants d’un fonds doivent être indépendants pour assurer l’efficience de celui-ci.  Dans l’affaire Norbourg, Vincent Lacroix et son équipe occupaient plusieurs postes au sein de la structure du fonds, ce qui pouvait laisser croire que la gestion n’était pas des plus honnête .  On connaît malheureusement la suite…

Incoming search terms:

  • définition fonds commun de placement assurance