Les frais de gestion les plus chers du monde

On dit souvent que les frais de gestion au pays sont très dispendieux.  Cette affirmation est souvent émise par les investisseurs, j’en ai moi-même souvent discuté sur le blog.

 

Je trouve que les frais de gestion des fonds communs sont très élevés.  Je crois fortement que les investisseurs n’en on pas pour leur argent.  
 
Dans un article du journal LaPresse, on note que l’Autorité des Marchés Financiers, membre de l’Autorité canadienne de valeurs mobilières (ACMV), produira un rapport pour analyser les frais de gestions des fonds communs.

 

Un gros marché les fonds communs de placement

Le monde des fonds communs de placement au Canada regroupe plus de 800 milliards de dollars.  Ça, c’est de l’argent… Avec tous ces actifs sous gestion, les recettes provenant des frais de gestions deviennent astronomiques.  
 
En fait, selon l’ACMV, c’est plus de 13 milliards par an.  WOW!!!  C’est frais touche la majorité des canadiens.  Environ 60% des épargnants canadiens possèdent des fonds communs dans leur portefeuille.

 

C’est plus cher ici pour les frais de gestion

Jusqu’à maintenant, l’ACMV a conclu que le Canada est le champion des frais de gestions pour les fonds communs de placement.  La moyenne est d’environs 2%/an, plus de deux fois des frais payés par nos voisins américains (0,93%).  On note dans l’article que l’Angleterre et l’Australie paient respectivement 1,14% et 1,13%.

 

Des frais supplémentaires, comme les commissions de suivi sont dans la mire de l’étude de l’organisme de réglementation.  Ce genre de frais consiste à payer des honoraires aux divers intermédiaires comme les conseillers financiers.  Il semble qu’on parle de 1,5% du montant investi… vs 1% aux USA.

 

Une des raisons évoquées est la concentration de l’industrie des fonds communs de placement.  Les 10 plus grandes compagnies contrôlent 75% des actifs sous gestion.  Il semble qu’une question d’économie d’échelle est aussi possible pour expliquer cette différence entre nous et les autres pays.

 

Et vous, qu’elle est votre opinion sur le pourcentage des frais de gestion à payer?

 

Est-ce un facteur déterminant dans le choix de vos fonds communs?

 

Il semble que plusieurs facteurs expliqueraient que l’on paie plus cher que les autres pays pour nos frais de gestion. Cependant, est-ce assez pour expliquer que l’on paie le double…. pour le même produit. Personnellement, je crois qu’il y a de l’abus. J’ai bien hâte de voir les conclusions de cet étude.

6 commentaires à propos de “Les frais de gestion les plus chers du monde

  1. Salut! J’ai une question pour toi? qu’est ce qui est le plus important? le rendement net où les frais de gestion?

    • Je te dirais que le rendement est évidemment important, dans le sens où si ton gestionnaire te demande 2% pour gérer ton portefeuille, mais qu’il performe bien, c’est tel que tel. Par contre, il faut quand même se questionner sur les frais et leurs conséquences. 2%/an te gruge et te feront perdre environ 40% de ton capital sur une période de 25-30 ans (soit la période où on devrais cumuler du capital pour nos vieux jours).

      Je compare souvent le choix des fonds communs avec le choix de professionnel, genre des plombiers. Si tu es capable de réparer la fuite toi-même tu seras gagnant (même chose si tu gères tes placements). Par contre, certains plombiers te chargeront un prix raisonnable pour la job, d’autres seront carrément voleur. Même parallèle avec les gestionnaires de fonds. Certains chargent gros et font des rendements minables. C’est une question de rapport qualité-prix (sans mauvais jeu de mots). Si tu ne veux pas gérer toi-même, cherche à maximiser les frais que tu verses. Mais d’emblée, 2% et + par an de frais de gestion, je trouve ça cher… à moins que ton gestionnaire batte le marché régulièrement.

      Donc en conclusion, les rendements sont sans doute la chose à regarder en premier, mais les frais ont un impact réel sur la somme que tu laisses sur la table avec les années. Cherche en a avoir pour ton argent: comme le rapport qualité-prix lors de nos achats de bien de consommation.

  2. les frais sont trop élever pour des fond qui performe moins que le marché (ex fond indiciel) il faut que le gestionnaire apporte une plus value sinon effectivement c’est du vol

    • tout à fait, c’est le but d’engager un gestionnaire en fait… battre le marché. Sinon, pour quoi payer 2% de frais pour faire moins que la moyenne du marché quand les fonds négociés en bourse imitent la bourse, et ce, avec 0,25% de frais seulement.

  3. pour ceux proche de la retraite un fond peut parfois avoir moins de volatilité aussi meme s’il le rendement n’est pas meilleur, cela peut représenter un avantage pour ceux-ci

  4. Pingback: Comment choisir son gestionnaire de portefeuille