L’art de trader en ligne

Trader en ligne et investir dans des titres boursiers est une de mes grandes passions.  Cela comporte l’avantage de connaître des entreprises et de connaître la force et la faiblesse de celles-ci.  Il y a aussi quelques inconvénients, qu’il est possible de contrôler selon moi.

Chaque année, le groupe Dalbar publie une étude sur le résultat des investisseurs autonomes et le rendement du S&P 500.  Il s’agit du fameux QAIB; pour Quantitative Analysis of Investor Behavior. À ce jour, l’équipe de Dalbar a compilé 20 ans de résultats et de recherche.  Les résultats sont intéressants pour ceux voulant trader en ligne et gérer son portefeuille boursier. dalbar Les résultats des recherches de Dalbar Depuis les 20 dernières années, soit de 1994 à 2013, le rendement moyen des investisseurs en actions a été de 5,02%, comparé à un rendement de 9,22% pour le S&P 500. En terme de rendement composé, le rendement des investisseurs est de 166% contre 484% pour le S&P 500. 

On convient que la différence est énorme!  Les frais de gestion ne peuvent expliquer ce grand écart.  On parle de pénalité comportementale. J’entends par pénalité comportementale que les investisseurs achètent et vendent leurs actions (ou leurs parts de fonds) au mauvais moment.

Il est vrai que les investisseurs sont constamment entre 2 émotions:

  • vouloir obtenir de bons rendements avec leurs argents quand le marché monte;
  • peur de perdre de l’argent quand ce même marché baisse.

L’alternance de ces 2 émotions est responsable de cette grande différence de rendement.  Pour régler (ou du moins alléger :-) ) le problème, la solution repose souvent sur la perception que nous avons du marché. Pour réussir en affaire, quelques années ne suffisent pas.  Pourtant, la détention moyenne des fonds d’action est de 3 ans.  Pas assez selon moi pour profiter d’un cycle économique.

Investir en obligations alors!

Bien des investisseurs pensent que pour réduire le risque de perte d’argent, les obligations sont la solution.  Pourtant, Dolbar analyse aussi le secteur des obligations et le résultat n’est pas vraiment mieux. Sur la période de 20 ans,les investisseurs obtiennent un rendement de 0,71% vs 5,74% pour l’indice obligataire.

Et la détention moyenne est toujours d’environ 3 ans.

Quelles solutions adaptées pour améliorer votre trading?

Que pensez-vous de ces résultats?

Pour ma part, la solution est d’éviter de tomber dans ce piège comportemental et d’éviter de prédire la direction des marchés boursiers.  Être toujours présent en Bourse règlera bien des problèmes de sous-performance.   Photo credit: PinkPersimon / Foter / CC BY

2 commentaires à propos de “L’art de trader en ligne

  1. J’ignorais que l’écart de rendement était aussi élevé, presque 5 points, c’est énorme ! Du coup, les obligations peuvent effectivement être une solution intéressante, l’écart est non négligeable…

    • Selon moi, en ce moment, investir dans les obligations est risqués. Le rendement des obligations 10 ans n’est même pas de 2%. Après avoir enlever l’impôt et l’inflation, tu va t’appauvri et perdre ton capital. La pire chose qui puisse arriver à un investisseur. Investir en ce moment dans les obligations, mauvaises idées selon moi :-)