Petit piège à éviter avec vos fonds communs

Il existe une phrase assez célèbre dans le monde de la finance:Il n’y a que deux certitudes dans la vie, la mort et l’impôt.  On doit cette célèbre phrase à monsieur Benjamin Franklin.  Si l’on peut éviter de payer de l’impôt, l’enrichissement sera durable.  Petit piège ici à éviter avec vos fonds communs de placement.

 

Je vous offre un petit article aujourd’hui puisque je suis en vacances avec ma famille.  Nous parcourons les 6 états américains de la Nouvelle-Angleterre: Vermont, Connecticut, Rhode Island, Massachusetts, New Hampshire et Maine.  Je vous raconterai le tout bientôt.

La ville de Boston, j'y passerai 3 jours

Il est parfois possible de mettre en place de petits stratagèmes pour diminuer notre fardeau fiscal.  De petit moyen qui fait en sorte que nous avons plus d’argent dans nos poches.

 

Petit piège à éviter avec vos fonds communs

Si on résume en une phrase la stratégie:ne jamais acheter des fonds communs en décembre.  Attendez un mois de plus et procéder à votre achat en janvier à la place.

 

La raison est assez simple: vous allez payer de l’impôt sans peut-être le savoir.

 
Si vous achetez des fonds vers la fin d’une année financière, la compagnie de fonds fera une distribution de ses revenus de l’année en question.  En devenant « propriétaire » de votre fonds, on vous remettra évidemment cette distribution d’argent.

 

Le hic, c’est que cette distribution d’argent effectué par le fonds commun représentera une distribution équivalente à toute l’année.  Par conséquent, en étant dans le fonds durant seulement un mois, vous vous retrouvez avec des revenus correspond à une année entière dans le fonds.

 

En fait, vous paierez des impôts sur des revenus que vous n’aurez pas perçus.  Pas très rentable cette façon de faire, non?  Après impôt, vous venez de perdre de l’argent inutilement.

 

Aviez-vous déjà remarquez cette façon de faire des fonds communs de placement?

Achetez-vous des fonds communs en décembre habituellement?

 

Si vous voulez acheter un fonds vers la fin d’une année financière, attendez le début de la nouvelle année pour y devenir partenaire.  Vous diminuerez votre fardeau fiscal facilement.

 

2 Replies to “Petit piège à éviter avec vos fonds communs”

  1. Merci pour ces conseils fort utile, voyant le marché immobilier intéressant je compter acheter vers la fin de l’année, je vais plutôt attendre, je ne pensez pas que le fait d’acheter des fonds en fin d’années les impôts se répercuté comme sur une année entière et non le dernier mois de l’année là c’est vraiment un trou dans le porte feuille !
    appartement monaco Articles récents…2 pieces monacoMy Profile

  2. Supposons que tu investis en décembre
    Le fonds verse des dividendes de 12$ pour l’année, donc tu reçois 1/12 soit 1$
    Tu paies tout de même de l’impôt sur 12$?
    Il me semble que ça n’a aucun sens.

    Personnellement, je n’ai jamais payé d’impôt sur des revenus de fonds communs car tout est investi en REER et CELI.