Les 3 raisons de s’occuper de ses finances personnelles

S’occuper de ses finances personnelles peut donner mal à la tête pour certain.
 
Souvent, très peu de gens font l’exercice d’évaluer où en sont leurs finances personnelles.  La planification financière n’est pas si compliquée.  Il faut seulement savoir par où commencer et comprendre où l’on se situe dans la vie.

 
Pour faire bref, je considère qu’il existe 3 phases « économiques » dans nos vies.  La première, c’est l’éducation.  Cette phase est relativement simple à déterminer.  On étudie et on dépense.  Par conséquent, très peu de revenus découlent de cette phase.  C’est plutôt les dépenses qui dominent.
 
Effectivement, les livres, la bière :-), les frais de scolarité, la bière, le logement, et ce, sans compter la bière.
 
Sans plaisanter, c’est tout de même une période critique.  Peu de revenus et beaucoup de dépense.  Par contre, c’est une étape cruciale puisque c’est elle qui nous prépare à gagner un revenu pour les années à venir.
 
Nous devons le voir comme un investissement.  Cette période d’éducation peut avoir des impacts favorables sur nos revenus futurs.
 
Le travail est la raison de s’occuper de ses finances personnelles

La deuxième phase, je l’appellerai la phase adulte.  C’est selon moi la plus formidable de toutes.  C’est ici que l’accumulation d’actifs est possible grâce à notre travail.   Cette phase nécessite cependant de s’occuper de ses finances personnelles, soi-même ou avec l’aide d’un conseiller. Effectivement, ce n’est pas parce que nous gagnons un salaire élevé que l’on atteint la prospérité financière facilement.  
 
Beaucoup de personnes ne planifient rien.  Malgré leurs revenus élevés, l’accumulation de biens générant de la valeur reste impossible pour eux. Incitations à la consommation, taxes et les impôts sont des facteurs qui ne favorisent pas l’accumulation de capital.

La troisième raison, mais si importante

La dernière phase est celle de la retraite.  L’aboutissement de toute une vie de travail.  C’est durant cette étape que le résultat de s’être occuper de ses finances personnelles prendre forme. Sans avoir préparé ce dernier bout de vie, vous êtes cuit.  Vous aurez beaucoup de dépenses et peu de revenus.
 
Je vous le dis tout de suite, les revenus de pensions de l’État ne seront pas suffisants… peut-être que ma génération en n’aura même pas.
 
Ainsi, 3 étapes de la vie ayant des objectifs différentes, mais ayant tout de même un point en commun: il y a toujours une bonne raison de s’occuper de ses finances personnelles.  Savoir où on est… pour savoir où l’on va.

 

Est-ce qu’un plan de planification financière fait partie de vos priorités?
 
Dois-ton absolument tenter de prévoir notre avenir financier?

 

Malheureusement, ceux qui ne s’intéresseront pas à la gestion de leur patrimoine risquent de perdre le contrôle de leurs finances personnelles.  C’est un peu le but de la planification financière, à savoir maîtriser les aspects financiers dominants selon notre phase de vie.  Une fois les variables connues, rien de plus simple à mettre en oeuvre.

4 Replies to “Les 3 raisons de s’occuper de ses finances personnelles”

  1. « Dois-ton absolument tenter de prévoir notre avenir financier? »

    Évidemment qu’il faut le prévoir,sinon cela voudrait dire que l’on subit les événements de notre vie sans contrôle de notre part. La plupart des paramètres sont maitrisable. Ex avec un fond de sécurité, on anticipe les dépenses imprévues. Ceux qui ne le font pas se retrouvent en difficultés en petextant la fatalité …

    • Tout à fait. Je ne veux pas jouer au père de famille et faire la leçon aux gens, mais prendre conscience de l’importance de mettre en place une stratégie financière personnelle est mon but. En espérant donner envie aux gens de le faire, surtout que ce n’est pas si difficile…

  2. Entièrement d’accord, l’argent (qu’on le veuille ou non) est un paramètre trop important de nos vies pour en négliger la gestion. Autant ne pas s’occuper de sa santé ou de sa famille…
    D’ailleur mon plan financier est directement matérialisée par mon blog 500k, puisqu’ j’y ai défini mon objectif d’investisseur : gagner 500k€ en 4 ans !

    • Salut Laurent,
      je partage ton avis sur la force de l’argent. Si l’on maîtrise les notions par rapport à celle-ci, l’accumulation de capital au fil des ans sera impressionnant.