Le RRQ au Québec

Au Québec, il existe deux régimes de retraite publics, le Régime de rentes du Québec et le programme de la Sécurité de la vieillesse. Selon les statistiques, plus de la moitié des futurs retraités considèrent le Régime de rentes du Québec comme leurs principales sources de revenus pour la retraite.

 

Le RRQ ou le Régime de rentes du Québec, c’est quoi ?

Le Régime des rentes du Québec est un régime d’assurance public et obligatoire.  En travaillant au Québec, le RRQ permet d’accéder à une protection financière lors de la retraite, mais aussi lors du décès ou d’une invalidité.  
 
Le Régime de rentes du Québec a été créé en 1965.  À l’époque, on comptait 8 travailleurs pour un retraité.  Le régime avait donc un certain sens.
 
Pour 2030, on prévoit plutôt que le ratio sera de 2 pour 1.  Toute une différence n’est-ce pas? Des correctifs sont à l’étude par nos gouvernements pour assurer le maintien de ce régime.  On verra la suite.

 

Planifier sa retraite avec le RRQ

Bien que nous avons droit à ce régime des rentes du Québec (nous y avons cotisé après tout) la préparation de la retraite doit se faire autrement. Compter sur d’autres sources est essentiel.  Je pense entre autres au REER, CELI, participer aux régimes de retraite de vos employeurs, etc…

 

Vous pouvez connaître votre montant à recevoir du Régime de rentes du Québec sur le site de la RRQ.  Il est intéressant de connaître ce montant pour estimer vos besoins à la retraite.  Du coup, vous verrez que compter uniquement sur ce montant, comme 50% des Québécois, fera de votre retraite une période bien calme et sans extra…  
 
Vous pouvez vous inscrire ici pour recevoir les documents concernant l’estimation de votre rente le jour de votre retraite.

 

Comptez-vous uniquement sur le RRQ pour votre retraite ?

 

Croyez-vous que nous aurons accès à cette rente dans 20 ans ?

 

Un régime public de retraite est sans doute un avantage pour les résidents de la province.  Cependant, compte tenu de l’état des finances publiques, les générations futures en auront-elles pour leur argent ?

Les commentaires sont désactivés.