Quoi faire avec votre remboursement d’impôt au Québec

Si vous planifiez votre retraite sagement, vous allez recevoir votre remboursement d’impôt prochainement, si ce n’est pas déjà fait. On se demande souvent quoi faire avec ce montant d’argent qui tombe du ciel et dont la valeur est souvent de quelques milliers de dollars. Ce remboursement d’impôt peut vous permettre de bâtir un bel avenir financier.

 

Vous pensiez sans doute que j’allais vous dire qu’après avoir cotisé à votre REER, les prochains surplus serviront à acheter du luxe et à se gâter. Après tout, on le mérite bien non?

 

Avec comprendrevosfinances.com je veux vulgariser avec vous les diverses possibilités financières et cultiver votre autonomie financière. Alors, non, je ne crois pas que se payer du passif est une bonne chose. Surtout avec un tel montant qui vous a permis de mettre de l’argent dans votre REER.

Vous avez fait le premier pas (cotiser dans votre REER), mais continué à marcher!!! Utiliser le fruit de vos efforts d’épargne et de saine gestion, comme le remboursement d’impôt, pour continuer à construire votre futur financier.

 

Je vous soumets quelques stratégies que j’utilise pour optimiser mon patrimoine à l’aide de mon remboursement d’impôt au Québec.

 

Réduire vos dettes de consommation

C’est toujours la première règle lorsque l’on possède un surplus d’argent. Réduire ses dettes à fort taux d’intérêt. Cette simple astuce vous fera économiser des milliers de dollars à travers le temps si vous respectez cette loi universelle. Puisque vous êtes tous très bons, vous n’avez dorénavant aucune dette de consommation. Alors, les prochaines suggestions sont pour vous.

 

Diminuer l’hypothèque de votre résidence principale

La stratégie est assez simple. Le poste budgétaire de la maison est le plus dispendieux de tous. On parle ici de plusieurs milliers de dollars par année, même des dizaines pour certains. Alors, si votre contrat hypothécaire vous le permet, utiliser son remboursement d’impôt au Québec pour diminuer le prêt sur votre maison est optimal.

Ainsi, vous allez diminuer l’amortissement de votre prêt. La conséquence de cette action sera la diminution des paiements d’intérêt sur le long terme. En sauvant ces versements, vous éviterez de payer votre maison deux fois!!! Une fois votre résidence payée, vous réaliserez que votre surplus monétaire sera incroyable.

 

Remboursement d’impôt et REER… encore

J’avoue que celle-ci est une de mes préférées .J’utilise souvent mon remboursement d’impôt pour cotiser immédiatement à mon REER…. de l’an prochain.

En recevant du gouvernement fédéral notre relevé de cotisation, on nous donne le montant disponible aux fins de cotisation REER de l’année suivante. En sachant cela, j’utilise mon remboursement d’impôt au Québec pour cotiser immédiatement à mon REER.

Si vous connaissez le principe des intérêts composés, cette simple action vous permet d’accumuler une petite fortune à travers le temps.

 

Pourquoi ne pas penser aux enfants

Il est peut-être utile de penser à un autre régime enregistré, celui pour les enfants. Effectivement, le REEE permet de mettre de l’argent à l’abri de l’impôt pour se constituer un fonds d’étude pour nos enfants. Avec les grèves étudiantes que l’on connaît au Québec, on comprend l’importance des frais de scolarité pour les étudiants.

Malheureusement, c’est inévitable. Les frais augmenteront. Je dirais même qu’ils doivent augmenter.

 

Bref, en sachant ce qui est inévitable, pourquoi ne pas commencer à épargner tout de suite pour nos enfants. Ainsi, ayant un bon fonds d’étude, ils éviteront de perdre leur temps dans la rue.

 

En fin de compte, le but est d’épargner. Le remboursement d’impôt peut servir à utiliser de l’argent déjà épargné, à d’autres fins.

 

Avez-vous cotisé dans vos REER cette année?

 

Que comptez-vous faire avec votre remboursement d’impôt?

 

Contribuer à ses REER est une méthode intelligente pour se constituer une retraite sans tracas. On peut se demander à quoi servira le remboursement d’impôt, mais votre REER est absolument la stratégie pour accéder à l’indépendance financière. Continuer à cotiser comme vous le faites, vous allez dans la bonne direction.

Les commentaires sont désactivés.