Votre répartition d’actifs

Il semble que la répartition d’actifs influence grandement le rendement de nos portefeuilles.  Même que le choix des titres semble secondaire.  À tout le moins, il faut se demander si votre répartition d’actifs est la bonne pour vous.

 

On se demande toujours quelle répartition d’actifs doit avoir notre portefeuille.  Quel pourcentage en actions? Quel pourcentage en obligations?  Dois-je avoir une portion en encaisse?  Toutes de belles questions.  Cependant, il n’y a pas de réponse unique selon moi.

 

La répartition d’actifs: la règle du pouce

Il existe une règle que j’aime bien.  Il s’agit de connaître votre portion en action de votre portefeuille en prenant le chiffre 100% et soustrait le montant de votre âge.  Par exemple, un individu âgé de 36 ans, aura environ 64% en actions dans son portefeuille et 36% en obligations. Évidemment, plus vous aurez de l’expérience, plus vous allez pouvoir augmenter ce ratio au fils du temps.

 

La répartition d’actif: la vraie

En fait, bien que la règle du pouce fonctionne assez bien, l’on doit tenir compte d’autres facteurs dans notre répartition d’actifs.  Nos besoins, nos objectifs, votre état de santé et votre espérance de vie doivent être au coeur de nos décisions.  Se faire un plan en fait.  L’on doit voir aussi notre répartition d’actifs dans une optique et vision de long terme.Changer nos allocations d’actifs selon les humeurs de  l’économie est la pire chose à faire.
 
Évidemment, s’il y a une chose à prendre en compte, c’est notre tolérance face aux risques.  Il est facile de se dire tolérant aux fluctuations boursières quand les marchés vont bien.  Mais, lorsqu’une baisse de 30% arrive, et que l’on vend tout, cela n’est sans doute pas pour le meilleur.  La question à se poser est la suivante: Est-ce que je peux bien dormir la nuit avec une telle répartition d’actifs?

 

La répartition d’actifs: la mienne

Vous vous demandez sans doute qu’elle est ma répartition d’actifs.  Mon objectif est de devenir riche, pas nécessairement rapidement, mais sûrement. Je suis tolérant aux risques.  La preuve, je suis avec la même femme depuis 10 ans!!! :-).
 
Sans blague, cela fait près de 15 ans que j’investis à la bourse, par les fonds communs de placement et maintenant avec des titres boursiers. J’ai passé à travers la bulle des techno, le 11 septembre, la crise financière de 2008… et je suis toujours en vie.  Je n’ai jamais (ou presque) remis en question mes choix.
 
Par conséquent, ma répartition d’actifs est de 100% en actions, et ce, pour longtemps.  Évidemment, près de ma retraite, je modifierai ma répartition d’actifs.  Mais, pour moi c’est clair: j’aurai toujours plus de 50% en action jusqu’à ma mort.  Je souhaite que mon argent battre l’inflation pour toujours.

 

Et vous, qu’elles est votre répartition d’actifs?
 
À quelle fréquence modifiez vous celle-ci?

 

Pour moi, le plus grand risque est qu’un portefeuille ne comporte aucune action. Se priver du meilleur actif comporte aussi son lot de risque.