De retour aux sources

Dans mon dernier article, je disais que je voulais focaliser sur la véritable origine du blog: les finances personnelles.  Ainsi, je désire expliquer pourquoi j’aime tant planifier mes finances personnelles.

 

Tout est une question de sémentique

Dans la planification financière, il y a le mot planifier.  En faisant une planification (peut importe d’ailleurs le domaine), j’opte pour le contrôle de ma situation financière actuelle et futur.  Je ne laisse rien au hasard.
 
 
En m’occupant de mes finances personnelles, je m’assure de:

  • demeurer informé et éduqué dans un domaine qui a des impacts dans ma vie
  • comprendre l’impact de mes diverses décisions reliées au thème de l’argent
  • une qualité de vie tout au long de mon existence
  • ne pas dépendre de personne, comprendre mes choix et options

L’établissement de mes objectifs

Pour bien travailler et avoir du plaisir dans ce domaine si sérieux, je dois savoir où aller et surtout, comment y arriver.  Ainsi, je me dois de dresser ma liste d’objectifs financiers.  Qui en passant, ne doit pas être des désirs :-)

 
Quelle est la différence entre les deux ?  C’est assez simple, dès que c’est vague et qu’il est impossible d’établir le moment d’atteindre l’objectif en question… et bien ce n’est pas un objectif.  Voici des exemples vagues:

 

  1. je veux devenir riche
  2. à ma retraite, ma sécurité financière sera assurée
  3. mes enfants n’auront pas de dettes d’étude

Voici de véritables objectifs:
  • à l’âge de 55 ans, j’aurai une valeur nette de 5 millions
  • Quand mes enfants pourront aller à l’école supérieure (dans 18 ans), le REEE aura 50 000$/enfant, laissant mes enfants libres de dettes.
  • à l’âge de 60 ans, ma résidence sera entièrement payée
  • chaque année, je veux cotiser le maximum de mes revenus dans mon REER
  • etc…

 
Vous voyez la différence.  Les objectifs financiers doivent avoir un volet « monétaire » et un échéancier pour l’atteindre.  Les objectifs ci-haut sont certains de mes objectifs personnels.

Par conséquent, la première étape quand on veut établir sa planification financière, c’est l’établissement de ses objectifs.  Pour ce faire, dressez-vous une liste de vos désirs surs du court, moyen et long terme… et transformer ceux-ci en objectifs (montant précis + échéancier).
 

Quels sont vos objectifs à vous ?

 

Avez-vous des désirs que vous croyez impossibles à atteindre ?

Ce qu’il faut comprendre dans l’établissement de ces objectifs, c’est que souvent (malheureusement), l’atteinte de ceux-ci se fait au détriment de quelque chose.  Mais la planification réduira sans doute cet inconvénient.

Les commentaires sont désactivés.