Protéger son argent avec la Société d’assurance-dépôts au Québec

La Société d’assurance-dépôts au Québec existe depuis bon nombre d’années.  La fonction de cette institution est importante puisque les premières questions que nous nous posons quant on parle de placement sont: Est-ce que mon placement est garanti?  et Est-ce que ce placement est risqué? , n’est-ce pas?  La Société d’assurance-dépôts du Canada peut répondre à l’une de ces questions.

 

Qu’est-ce que l’assurance-dépôts au Québec?

Comme tous commerces, les institutions financières ne sont pas à l’abri d’une faillite.  Advenant une telle situation, cette assurance protège les dépôts et épargnes des particuliers au sein de ces institutions en faillite.
 
Comme c’est une assurance, il y a une prime à verser pour que l’assurance soit effective.  La bonne nouvelle pour vous, ce n’est pas le client qui paie cette prime, mais les institutions financières membres… donc votre banque.  De plus, vous êtes assuré automatiquement.  Pas besoin de passer à travers un questionnaire ou des rencontres interminables avec votre conseiller pour en bénéficier.

 

Ce que la Société d’assurance-dépôts ne fait pas au Québec

Beaucoup de personnes croient, à tort, que leurs épargnes sont protégées advenant une fraude ou un vol dans les murs de leur institution financière.  
 
Malheureusement, la Société d’assurance-dépôts n’assure pas ce risque.
  Aussi, ai-je besoin de préciser que cette société protège seulement en cas de faillite et donc, advenant une perte en capital de votre part, celle-ci ne fait évidemment pas partie de cette protection.

 

Quels sont les produits assurés?

Les comptes bancaires, tels les comptes chèques et les comptes d’épargne, sont couverts par l’assurance.  Aussi, les fameux CPG (certificat de pauvreté garantie, heu, je veux dire certificat de placement garanti) sont du lot.  
 
La somme de tous vos comptes ne doit pas dépasser un montant de 100 000$.  Pour être assuré avec la Société d’assurance-dépôts au Québec, il faut que votre institution financière soit membre de celle-ci.  Voici une liste non exhaustive des établissements membres:

  • B2B Trust
  • Banque Canadienne Impériale de Commerce (CIBC)
  • Banque de Nouvelle-Écosse
  • Banque de Montréal
  • Banque HSBC Canada
  • Banque ING du Canada
  • Banque Laurentienne du Canada
  • Banque Nationale du Canada
  • Banque Royale du Canada
Pour avoir la liste complète et à jour des institutions membres, cliquez ici.

 

D’un autre côté, d’autres produits, très populaires auprès des épargnants, ne font pas l’objet de cette protection. Malheureusement, plusieurs personnes pensent à tort que leurs produits financiers sont à l’abri.  Voyons ensemble les produits financiers exclus de cette assurance:

  • Fonds communs de placement
  • Actions
  • Obligations
  • Bon du trésor
Vous voyez que cette liste est assez longue et qu’une bonne portion de vos épargnes se trouvent sans doute dans cette catégorie.  
 
Ainsi, le seul fait de faire affaire avec une banque ne doit pas vous faire croire que toutes vos épargnes sont protégées par la Société d’assurance-dépôts.

 

En résumé, vous bénéficiez de la protection si:

  1. vos dépôts sont assurables ( comptes d’épargne, CPG)
  2. vos institutions sont membres de la Société d’assurance-dépôts
  3. vos comptes sont en dollars canadiens (les comptes US ne sont pas protégés)

 

2 petits trucs

Si vous voulez maximiser votre protection, il existe deux petites choses à savoir.  Premièrement, faites équipe avec votre famille.  Effectivement, puisque vos épargnes sont limitées à un montant de protection de  100 000$, en multipliant vos comptes (un pour vous, un pour votre conjoint, un pour les enfants), vous multipliez votre protection.

 

Deuxièmement, en ayant plusieurs comptes au sein d’institutions financières membres différentes, vous multipliez à nouveau votre protection.  En effet, si vous avez deux comptes de 100 000$, un chez la banque A et l’autre à la banque Z, c’est 200 000$ qui sont protégés par l’assurance, et non les 100 000$ permis du départ.


 
Que pensez-vous de cette assurance-dépôts au Québec?

 
Est-elle nécessaire selon vous?

 
Maximisez-vous déjà votre protection en utilisant mes deux trucs?

 

Nous sommes chanceux de posséder ce type d’assurance sur nos épargnes au Canada.  Bien que le montant admissible est mince, surtout qu’il n’est pas très judicieux de mettre toutes ces épargnes dans le coffre de la banque, une faillite d’une institution financière n’est pas impossible.  La dernière fut en 1996 avec la faillite de la Société d’hypothèque Security Home