Warren Buffett et son portefeuille

Un des meilleurs investisseurs de tous les temps est sans aucun doute Warren Buffett. Récemment, cet investisseur surnommé l’Oracle d’Omaha,  a accordé une entrevue à CNN Money.  Puisqu’il est rare d’entendre Warren Buffett, résumons les sages conseils qu’il a faits durant cette entrevue et ce que l’on peut retenir de Warrenn Buffett et de son portefeuille.

 

Warren Buffett se tient loin des projecteurs et de Wall Street.  La preuve est que le conglomérat qu’il dirige, Berkshire Hathaway, est à Omaha au Nébraska….. 1242 miles séparent les deux villes.  Bref, quand Buffett sort de sa tanière, il est toujours pertinent de comprendre et de mettre en pratique ses discours.
Alors, la semaine dernière, voilà ce qu’il a dit en quelques mots: Les actions feront presque toujours mieux que l’or et les obligations.  

 

Warren Buffett et son portefeuille

L’investissement est souvent décrit comme le processus où l’on achète quelque chose à un prix pour le revendre plus tard à un prix supérieur.  Pour Warren Buffett, la définition d’un investissement est plutôt celle-ci:

Utiliser son pouvoir d’achat d’aujourd’hui en achetant un actif, dans le but d’obtenir un pouvoir d’achat plus élevé dans le futur, après impôt et gain en capital payés.

En fait, Buffett renonce à consommer immédiatement pour avoir la capacité de consommer encore plus dans le futur.

Donc, pour faire un bon investissement, il faut que notre rendement obtenu, après impôt, soit plus grand que l’inflation.  L’objectif de cette pensée est de conserver son pouvoir d’achat, et même de l’augmenter, à travers le temps.

 

Le risque n’est pas ce que vous pensez

Pour tous les gestionnaires de portefeuille, le risque d’un investissement est relié au bêta.  Pour eux, la volatilité d’un titre est connue avec son bêta.  Le bêta d’un titre est donné en pourcentage et ce pourcentage est comparable avec le marché boursier.

Puisqu’un exemple vaut mille mots, regardons le bêta de McDonald’s (MCD) qui est actuellement de 0,44%. Ce bêta signifie que ce titre est perçu comme étant plus défensif, puisque le pourcentage du bêta est inférieur à 1%.

Ainsi, si le marché baisse de 1%, McDonald’s baissera approximativement de 0,44%, d’où le caractère défensif.  L’inverse est aussi vrai, si le marché monte de 1%, le titre de McDo montera moins, soit de 0,44%

 

Évidemment, Warren Buffett a une tout autre définition du risque.  Selon lui, le risque d’un investissement n’est pas relié par son bêta, mais par la probabilité que le propriétaire de l’actif perdre son pouvoir d’achat durant la période de détention de ce titre.

En fait, le prix des actifs peut fluctuer énormément et ne pas être risqué tant qu’il est raisonnable d’accroître son pouvoir d’achat durant la période  de détention de cet actif.

 

Les trois catégories d’actif selon Warren Buffett

  • marché monétaire (obligations, hypothèques, dépôts bancaires)
  • actif ne produisant rien (or est un bon exemple)
  • actif produisant des … actifs (actions boursières, immobilier, entreprises)

Marché monétaire

Warren Buffett affirme que c’est la catégorie d’actif la plus dangereuse à posséder.  Pourtant, ces instruments financiers sont considérés comme les plus sécuritaires par une multitude de gens et de conseillers financiers.L’argument de l’Oracle d’Omaha est qu’il est certain que nous allons détruire et perdre notre pouvoir d’achat en détenant de tels actifs.  Je suis absolument d’accord avec lui.  Revenons à sa définition d’un bon investissement:

Utiliser son pouvoir d’achat d’aujourd’hui en achetant un actif, dans le but d’obtenir un pouvoir d’achat plus élevé dans le futur, après impôt et gain en capital payés.

Alors, avec les taux actuels des intérêts et des placements bancaires (CPG), une fois l’impôt payé, nous obtenons moins que l’inflation…. nous perdons donc notre pouvoir d’achat.

 

Actif ne produisant rien

L’or est un bel exemple de ce que Warren Buffett veut nous faire comprendre avec la catégorie des actifs ne produisant rien.  Le seul moyen de faire de l’argent avec l’or est de revendre cette même once d’or à un autre investisseur qui paiera plus cher pour celle-ci que nous l’avons fait.

En fait, les propriétaires de ces actifs ne sont pas attirés par ce que l’or peut produire (l’or ne produira jamais plus que ce qu’elle est) mais plutôt par la certitude que les autres paieront plus pour ce même morceau d’or.

 

Vous avez le choix: A ou B

Pour démontrer à quel point l’or est surévalué, Warren Buffett utilise une image incroyable pour nous convaincre.  Aujourd’hui, il y a 170 000 tonnes métriques d’or dans le monde.  Cette quantité pourrait entrer dans un stade de baseball semble-t-il.  Au prix actuel de l’or, soit 1750$/once, la valeur de ce stock d’or est de 9,6 billions de dollars.  Cela sera l’actif A.

 

Avec le même montant, on peut acheter toutes les terres agricoles des États-Unis, soit 400 millions d’acres et 16 Exxon Mobil (une des compagnies les plus rentables au monde avec des bénéfices annuels de plus de 40 milliards).  Malgré tous ces achats, il resterait à l’investisseur 1billion de dollars!!!! Cela sera l’actif B.
Donc, d’ici les prochains 100 ans, vos terres agricoles continueront  de produire d’énorme quantité de mais, de blé, de coton et d’autres denrées, et la valeur de votre terre augmentera.  Quant à Exxon Mobil, elle vous aura donné des milliards juste en dividende sans compter ses actifs qui auront une valeur de plusieurs milliards également (dois-je rappeler que vous avez 16 Exxon Mobil !!).
Par contre, vos 170 000 tonnes d’or n’auront pas changé de taille et ne produiront encore absolument rien.
Alors, l’actif B sans aucun doute, n’est-ce pas?

 

Ce que Warren Buffett préfère mettre dans son portefeuille

Évidemment, il préfère les actifs qui produisent comme les actions, l’immobilier ou les entreprises privées.  Idéalement, ces actifs doivent avoir la capacité en période inflationniste de conserver notre pouvoir d’achat et ce, tout en exigeant un minimum de capitaux pour maintenir cet actif.

En bourse, des entreprises comme Coca-Cola ou IBM répondent à ces critères d’après lui.   Il est convaincu que les gens seront toujours prêts à échanger une partie de leur salaire contre un coke.

À l’avenir la population continuera de consommer plus et d’acheter des biens.  De ce fait, il faut posséder des entreprises qui produisent efficacement des produits et des services recherchés par les citoyens.

 

Connaissiez-vous Warren Buffett?

Croyez-vous que la meilleure façon de s’enrichir est de posséder de l’or?

 

Warren Buffett croit que sur le long terme, parmi les trois actifs possibles à détenir, la troisième sera nettement supérieure aux deux autres.  Étant donné l’historique du personnage, j’ai tendance a m’inspiré fortement de ses sages conseils.

 

3 commentaires à propos de “Warren Buffett et son portefeuille

  1. Excellent article, Bravo!! Je dois dire que j’ai du m’y prendre à plusieurs fois, histoire de bien absorber tout ce que tu y expliques, mais j’en ai tiré beaucoup de plaisir et je sens que j’ai appris quelque chose de nouveau. Bref, que du bon!

    Pour répondre à tes questions, celui qui ne connait pas encore Warren Buffett a certainement passé les 40 dernières années de sa vie caché sous une pierre au fond d’une grotte lol! Je n’ai pas encore trouvé le temps de lire sur lui et sur ses méthodes mais c’est certainement sur ma liste de « To Do ». Quant à ta deuxième question… Je ne pense pas que ce soit la meilleure façon de s’enrichir, pas pour des particuliers en tout cas. À mon niveau je le vois comme une valeur refuge, qui évite de perdre son pouvoir d’achat, ou encore un moyen de diversifier son portefeuille. Personnellement je n’en ai pas. Investir dans la bourse, comme un certain Warren Buffett, reste encore un des meilleurs moyens de s’enrichir, à condition bien sûr de savoir ce que l’on fait!

    • Salut Val,
      j’apprécie beaucoup ta participation à mon blog. Venant d’une pro du blogging, ce commentaire est grandement apprécié. En espérant que tu puisses participer à mon blog souvent. Je sais que des fois, j’ai tendance à écrire un peu « lourd ». Je tenterai de m’améliorer… mais je veux tellement en dire!!! C’est vraiment une passion pour moi les finances personnelles. Pour revenir à l’or, tu as raison. Ce métal procure environ le rendement de l’inflation. L’or est environ 75x plus cher qu’il y a 100 ans, ce qui donne +/- 4,5% et l’inflation est autour de 3%. Par contre, les actions sur cette même période ont fait au moins 200x mieux que l’or avec un rendement de 1 300 000%. C’est un argument sans équivoque du surclassement des actions par rapport à l’or.

      à bientôt Val

  2. Pingback: Warren Buffett, un véritable modèle à suivre